Capri

        Je vous parle aujourd’hui de mon voyage à Capri. Je tiens absolument à partager ces images de cette célèbre Île de la baie de Naples en Italie.

C’est mon premier voyage en Italie et contrairement à Hervé Vilard qui chantait en 1965 « Et dire que c’était la ville de mon premier amour » dans sa célèbre chanson « Capri c’est fini », Capri est pour moi le début de mon amour avec l’Italie. Et je crois bien que j’y retournerai un jour.

Mon aventure en Italie commence à Naples où nous avons séjourné avec un ami pendant 5 jours. Durant notre périple nous avons dédié une journée pour visiter cette île mythique de l’Italie connue depuis l’Antiquité pour sa beauté.

Aujourd’hui lieu de villégiature des personnalités du show business et des star Capri continue de faire rêver. subjugué par ce que je voyais depuis le bateau qui nous amenait de Naples à la côte de l’Île.

Avides de curiosité, nous avons dès notre arrivée flâner dans les rues étroites de Capri. Les habitations sur la côte sont très colorées ce qui donne un air joyeux à cette île. Lorsqu’on entre dans les terres, on reste tout autant émerveillé par le spectacle qu’offre l’architecture locale avec pour dominante la couleur blanche.

Cependant, Capri étant situé dans une région montagneuse, se promener sur l’île n’est pas chose aisée. Ce qui nous a d’ailleurs pris de compassion pour les personnes âgées habitants l’île. De plus, les voitures standards ne peuvent emprunter ces ruelles. Toujours est-il qu’il existe des voiturettes sur place qui permettent d’approvisionner les occupants.

Ce fut une très belle expérience et un voyage qui ne peut laisser indifférent et dont on se rappelle je pense toute sa vie.

Toutefois, sachez qu’à Capri tout coûte relativement cher, vous me répondriez que tout est une question de finances ;). Les marques de luxe installées près de la côte dès votre arrivée vous le rappellera. On en a fait les frais en s’attablant  sur la terrasse d’une boulangerie qui se trouve juste à proximité de la grande place. En guise d’anedocte : nous avons commandé deux risttretos et six mini patisseries, on en au pour une petite fortune (une vingtaine d’euros). Ne roulant pas sur de l’or, je trouve ça assez cher (haha).

Bref, pour dire que Capri est juste à « tomber » et que Capri ce n’est pas fini !

On a visité aussi Anacapri, située sur l’ile de Capri mais à l’intérieur des terres et en altitude (à 275m). Des bus postés à la gare de Capri vous y emmènent pour environ 1,50v€ (si j’ai bonne mémoire). Moins spectaculaire que Capri et sa côte, mais elle vaut la peine d’être visitée. Elle présente des spécificités qu’on ne retrouve pas chez sa voisine, par exemple, les rues sont beaucoup plus grandes, l’architecture est différente et dispose de  très belles églises (quelque chose auquel on ne peut se soustraire en Italie à moins de les éviter).

 Photographiées avec mon IPhone 6.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s